Button CopyPathCircle CloseCircle Left ArrowArrow Down Icon GreyClosecirclecircleBurger
Propriétés et biens immobiliers à vendre à Saint-Michel-Des-Saints, Québec
Commandité

Saint-Michel-Des-Saints

Saint-Michel-des-Saints est une municipalité du Québec située dans la MRC de la Matawinie dans Lanaudière. Le recensement de 2006 y dénombre 2 713 Saint-Michelois, soit 12,4% de plus qu'en 2001. Au milieu du XIXe siècle, l'espace agricole de la plaine du Saint-Laurent est saturé. La population y augmente plus vite que la quantité de terres cultivables. Plusieurs quittent donc le milieu rural pour la ville. Or, les industries des villes de Montréal, Québec et Trois-Rivières ne sont pas en mesure d'absorber toute cette nouvelle main-d'œuvre. Près d'un demi-million de Canadiens-Français choisiront de s'exiler vers la région industrielle du nord-est des États-unis. Le clergé du Québec s'inquiète de voir cet exode massif. C'est ainsi que l'on entreprend de coloniser le nord québécois. Le retour à  la terre est la réponse du clergé à  l'exode. À cette époque, le célèbre curé Labelle, sous-ministre à  la colonisation, développe la région des Laurentides. Ici, en Matawinie, ce sera l'affaire des curés Provost et Brassard. Chez une partie de l'élite canadienne-française, on caresse le rêve de coloniser tout le nord canadien. C'est la naissance du mythe du nord-québécois. Le village de Saint-Michel-des-Saints a donc été fondé par le curé Léandre Brassard en 1863. Il avait fait une première excursion, parti le 2 septembre 1862, on se demandera pourquoi si tard dans l'année avec son frère, Louis-Moïse et le curé Provost - celui qui allait fonder Saint-Zénon en 1870. Étaient aussi présents Louis Vézina, Louis Pigeon et Jean-Baptiste Lepage. Ils remontèrent la rivière L'Assomption jusqu'à  sa source, puis se lancèrent sur la rivière Cyprès (devenue Matawin depuis) pour se rendre jusqu'au lac des Pins, à  un lieu nommé la ferme Guilmour - sans doute une exploitation forestière dont les btisses avaient été incendiées à  l'été. On décide cependant de revenir camper à  la chute Roberval, à  4 minutes seulement du lac des Pins (cette manoeuvre semble irréaliste aujourd'hui même pour les meilleurs canotiers). C'est là  que le curé Brassard allait fonder son village. Ce sera d'ailleurs la première construction de la petite colonie en 1863, avec une résidence sur le mont Roberval. Les premiers colons agriculteurs suivirent. La première expédition entraînera des coûts de 213$ pour les trois prêtres. Ils étaient de retour à  Saint-Alphonse dès le 19 septembre. Quelques jours plus tard, on retrouve les fondateurs à  Québec, où ils obtiennent l'arpentage des terres. Cette opération dans les cantons Brassard et Provost, dirigée par l'arpenteur Dorval de Joliette, débutera dès le 7 décembre de la même année. Léandre Brassard est présent et, le 10 décembre, il place une croix où sera dressée une église, près du mont Roberval. Le lendemain, le premier colon de Saint-Michel-des-Saints arrive avec sa famille. Il s'agit de David St-Antoine, venu de Saint-Gabriel-de-Brandon.

Map Image
Streetview Image

Obtenir l'itinéraire vers ce lieu depuis

Rechercher des propriétés à vendre dans les quartiers aux environs de Saint-Michel-Des-Saints