Royal LePage
rlp_banner_0007_buyer_resources

Info Achat

Faites de votre rêve une réalité.

Votre décision est prise, vous êtes enfin prêt à acheter votre maison. maintenant ?

Bien que l’achat d’une propriété soit un projet excitant, il comporte aussi son lot de stress.  Il y a tellement à faire et à penser. Il est donc primordial d’être supporté par une personne de confiance qui vous accompagnera tout au long du processus et qui vous offrira des conseils d’expert.

Depuis 1913, Royal LePage aide les Canadiens à trouver la maison de leurs rêves en les guidant à chacune des étapes du processus en passant par la détermination de leur budget, l’organisation de visites de propriétés correspondant à leurs goûts et à leurs besoins jusqu’à la finalisation de l’offre d’achat. Ci-dessous, vous trouverez le processus décrit en huit étapes bien simples.

Le but consiste à vous aider à trouver la bonne propriété, dans le bon quartier et ce, au meilleur prix possible.

Achat d’une maison – Le financement de votre maison

AUTRES VIDÉOS

Une décision importante : acheter

Afin de procéder à l’achat d’une maison, il importe d’être bien préparé. Voici quelques pistes pour vous aider dans votre réflexion  :

  • D’abord définissez quels sont vos besoins et vos désirs – Dressez une liste des choses essentielles pour vous, telles que le nombre de chambres et de salles de bain dont la famille a besoin, la proximité des écoles ou de votre lieu de travail,  l’espace de rangement. Ensuite, énumérez ce que vous aimeriez retrouver dans votre maison : une piscine ou une terrasse, un sous-sol fini ou un vestibule. Cet exercice vous sera utile lorsque vous commencerez à visiter des maisons.
  • Renseignez-vous sur les conditions du marché – L’offre et la demande varient selon les quartiers et les régions. Donc, bien connaître le marché pourra vous aider à en avoir plus pour votre argent. Votre courtier immobilier peut vous aider à cet égard.
  • Informez-vous quant aux différentes façons d’être propriétaire – Assurez-vous de connaître la différence entre la propriété franche (la maison vous appartient totalement), la copropriété divise (vous êtes responsable de votre unité seulement et payez des frais à une association qui s’occupe des zones communes et de leur entretien) et la copropriété indivise (semblable à la copropriété divise mais au lieu d’être propriétaire de votre unité uniquement, vous achetez des parts dans l’immeuble complet et payez des frais d’entretien et de réparation pour l’ensemble de l’immeuble).

Ce qui nous mène à l’étape 2…

L’embauche d’un courtier immobilier

Acheter une propriété est un processus intime et émotif. La relation avec votre courtier immobilier doit donc être fondée sur l’expertise, mais aussi sur la confiance et le respect mutuel. Après tout, il sera vos yeux, vos oreilles et votre voix tout au long du processus. Votre courtier a un devoir fiducial d’agir dans votre meilleur intérêt ainsi que de façon transparente et responsable envers vous. Voici en quoi consiste le travail du courtier immobilier de Royal LePage :

  • Il vous informe des conditions actuelles du marché;
  • Il discute de vos besoins et désirs et les analyse afin de s’assurer qu’ils soient en harmonie avec votre budget;
  • Il vous oriente vers des propriétés qui correspondent à vos critères;
  • Il coordonne le travail des autres professionnels auxquels vous aurez recours durant le processus;
  • Il négocie en votre nom avec le vendeur;
  • Il s’assure que tous les documents requis soient conformes, bien complétés et que les dates limites sont respectées;
  • Il contribue avec vous à trouver des solutions en cas d’imprévus.

Même si votre courtier immobilier saura certainement vous offrir d’excellents conseils relatifs au financement, il vous appartient de comprendre les options offertes et d’obtenir le financement.

Passons donc au financement…

Bien comprendre le financement

Comme bien des choses dans la vie, la planification est la clé du succès. Avant de commencer à magasiner, vous devriez d’abord déterminer la fourchette de prix qui convient le mieux à votre réalité financière. Voici quelques points à garder en tête :

  • Mise de fonds – Il s’agit habituellement d’un pourcentage du coût total de la propriété que vous devrez payer. Plus votre mise de fonds est élevée, plus vous économiserez sur vos versements mensuels et moins vous payerez d’intérêts à long terme.
  • Savoir jusqu’où vous êtes prêt à aller en terme de prix – Le prix de la propriété que vous pouvez vous offrir dépend de trois facteurs : votre versement hypothécaire mensuel, votre mise de fonds et la période d’amortissement, soit le temps nécessaire au remboursement du prêt.
  • Obtenir une préapprobation – Cela vous aidera grandement à déterminer le montant que vous pourrez consacrer à votre maison car vous le connaîtrez avant de commencer à magasiner. Vous aurez également une protection contre la hausse des taux d’intérêt.

La recherche de votre maison

Le temps est venu de partir à la recherche de la propriété de vos rêves. La plupart des gens commencent par un quartier qu’ils affectionnent particulièrement; toutefois, un bon courtier immobilier pourra aussi vous suggérer des options auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé. Voici quelques points à considérer lorsque vous recherchez votre maison :

  • Choisir le bon quartier – Devez-vous habiter près d’une école, du transport en commun ou de votre lieu de travail? Ces facteurs peuvent être très importants dans le choix du lieu de résidence. Et n’oublions pas la proximité d’autres commodités telles que les parcs, les épiceries, les cliniques et les centres de loisirs. Mais ce n’est pas tout. Vous devriez aussi tenir compte de l’environnement. Par exemple, quelle est la qualité de l’air? Faites une promenade en voiture pour observer l’apparence des autres propriétés dans le voisinage. Sont-elles bien entretenues? Évidemment, votre courtier pourra vous informer sur la valeur des propriétés dans le quartier et la façon dont elle a évolué au fil  du temps. Votre courtier sera même en mesure de vous renseigner sur le taux de criminalité local si cela fait partie de vos préoccupations.
  • Rechercher votre future propriété – Cette recherche peut représenter bien du travail mais aussi, bien du plaisir. Alors, quand vous visitez des propriétés, n’hésitez pas à faire appel à un proche pour qu’il vous accompagne. N’oubliez pas que deux paires d’yeux valent mieux qu’une!  Sentez-vous à l’aise de poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit au sujet de la maison ou de regarder dans les armoires ou les placards. Explorez, tout en faisant preuve de respect. Prenez des photos ou une vidéo à l’aide de votre téléphone intelligent car vous pourrez ainsi vous y référer plus tard. Vous vous rappelez la liste de vos besoins et désirs ? C’est à ce moment qu’elle pourrait vous être très utile !
  • Garder l’œil vif durant les visites libres – L’attrait esthétique extérieur, c’est bien; toutefois, ne vous laissez pas distraire par les détails esthétiques. Soyez attentif aux aspects tels que les portes et fenêtres (sont-elles récentes/anciennes?), les infiltrations d’eau, des planchers qui grincent, des zones détrempées sur le terrain qui indiquent un drainage déficient pouvant causer des problèmes d’humidité au sous-sol, des bardeaux manquants, l’éclairage, etc. Vous ferez inspecter la propriété plus tard, mais il n’y a pas de mal à commencer par vos propres observations.

Et quand finalement, vous trouvez la maison dans laquelle vous vous sentez déjà y vivre, il est temps de passer à l’étape suivante…

L’offre d’achat

Vous avez le coup de foudre pour une propriété. Toutefois, il est important de ne pas vous laisser emporter par vos émotions lorsque vous faites une offre. N’oubliez pas que l’immobilier, c’est un investissement. Heureusement, votre courtier immobilier est là pour vous aider à préparer une offre d’achat et pour discuter avec vous de tous les détails. Voici quelques points à connaître :

  • Les offres d’achat ne sont pas toutes identiques. Les principaux aspects inclus sont le prix, le dépôt, les modalités (dont les renseignements relatifs au financement), les conditions, les articles inclus ou non et la date de clôture de la transaction. Ensuite, vous pouvez décider de présenter une offre « ferme » indiquant que vous êtes disposé à acheter la maison de manière non conditionnelle. Vous pouvez aussi faire une offre « conditionnelle » à certains éléments, comme une inspection de la maison, l’approbation du financement ou la vente de votre maison actuelle.
  • Il peut y avoir des négociations – Le vendeur peut accepter votre offre, la rejeter ou faire une contre-proposition fondée sur des aspects tels que le prix, la date de clôture de la transaction ou d’autres conditions. Bien qu’il puisse être déstabilisant de recevoir une contre-proposition, rassurez-vous, votre courtier immobilier possède l’expérience nécessaire pour bien vous aider. Parmi les bons trucs de négociation, notons : vérifier que ce que vous demandez est juste et équitable; être poli et collaborateur; être ferme en ce qui concerne vos « besoins » et souple en ce qui concerne vos « désirs »; et savoir quand laisser tomber, même si cela n’est pas facile.

Maintenant que vous avez accepté les modalités et signé l’offre, passons à l’étape suivante…

Vos démarches personnelles

Vous devez maintenant faire appel à certains professionnels qui vous feront franchir la ligne d’arrivée et vérifieront que si l’investissement que vous vous apprêtez à faire est solide. Voici quelques personnes clés à qui vous adresser :

  • Un inspecteur d’habitations – C’est un incontournable qui vous évitera des mauvaises surprises par la suite. L’inspecteur vérifiera la propriété pour y déceler les éventuels dommages structuraux; examinera en profondeur les systèmes de chauffage et de climatisation, la plomberie et l’électricité, la toiture, les combles, les murs, les plafonds, les planchers, les fenêtres, les portes, les fondations, le sous-sol et plus encore. Il rédigera ensuite un rapport complet détaillant toutes ses constatations.
  • Un notaire – Lorsqu’il s’agit de documents juridiques complexes, le notaire, qui connaît les lois canadiennes régissant l’immobilier, vous aidera à vous protéger et à protéger votre investissement. Il examinera le contrat d’achat et de vente, vérifiera les titres de propriété, vérifiera que la maison respecte le code du bâtiment et le zonage actuels, s’assurera que les factures de services publics et l’impôt foncier sont payés, passera en revue le contrat de prêt hypothécaire, calculera les droits de mutation immobilière et préparera tous les documents nécessaires à la clôture de la transaction.

Vous y êtes presque! Il ne reste plus que deux étapes…

La clôture de la vente

Le jour de la clôture est le jour où vous devenez officiellement propriétaire de votre nouvelle maison. C’est sans aucun doute un moment très excitant. Il reste cependant quelques détails à régler avant de recevoir les clés de votre demeure :

  • Coûts de clôture – Vous devez payer ces frais le jour de la clôture ou avant. Ils comprennent, entre autres, les frais de demande de prêt hypothécaire, les inspections, les honoraires juridiques, l’assurance et l’inscription au registre foncier.
  • Droits de mutation immobilière – Il s’agit d’un impôt provincial appliqué sur la cession des titres de propriété. Et c’est l’acheteur qui doit payer; le montant des droits de mutation immobilière peut être élevé. Par conséquent, assurez-vous de connaître le plus tôt possible le montant que vous devrez payer.

Tous ces frais peuvent vous donner l’impression de ne plus savoir où donner de la tête. Rassurez-vous, votre courtier immobilier et votre notaire seront là pour vous aider à démêler le tout et à vous mener vers la prochaine étape…

Le déménagement

Le jour tant attendu est enfin arrivé. La fébrilité sera au rendez-vous de même que les maux de dos! Bien planifier  votre déménagement vous facilitera les choses. Voici quelques conseils pour un déménagement harmonieux :

  • Préparez une liste à cocher sur laquelle vous inscrirez tout ce qui devra être fait dans les semaines qui précéderont le déménagement.
  • Prévoyez emballer les boîtes en les étiquetant clairement et en indiquant les pièces où elles doivent être placées . Vous pourriez même fournir un plan des pièces de votre maison afin que les déménageurs sachent exactement où les déposer.
  • Assurez-vous d’obtenir des soumissions concurrentielles de la part de déménageurs fiables. Pour économiser de l’argent, vous pouvez aussi vous renseigner sur le coût de la location d’un camion de déménagement (vous pourriez demander à vos amis de vous aider).
  • Si vous aviez déjà une maison, annulez votre service de câblodiffusion et vos services publics et transférez la responsabilité de tout appareil de location (comme le chauffe-eau ou le système de chauffage) aux nouveaux propriétaires de la maison. En passant, n’oubliez pas de faire brancher le gaz, l’électricité, la câblodiffusion et le téléphone à votre nouveau domicile.
  • Informez vos principales personnes-ressources – votre employeur, la Société canadienne des postes, vos médecins, vos amis, votre pharmacien, etc. – de votre changement d’adresse.
  • Si vous avez des enfants, prenez soin de discuter avec eux et de leur expliquer pourquoi vous déménagez. Rassurez-les quant au maintien du lien avec leurs amis, malgré le déménagement. Impliquez-les dans certaines décisions comme par exemple, le choix de la couleur de leur chambre. Présentez le déménagement comme une aventure intéressante et positive pour eux aussi.
  • Le jour du déménagement, planifiez un repas simple comme des plats à emporter. Déménager est une expérience stressante en soi alors il n’est pas nécessaire de vous préoccuper de faire la cuisine en plus!

Félicitations! Vous êtes bien installés. Bienvenue dans votre nouvelle maison.

Peu importe si votre déménagement est local, sur le territoire canadien ou international, Atlas Van Lines peut mener la tâche à bien. Les clients de Royal LePage peuvent profiter du programme exclusif « Bon déménagement » d’Atlas Van Lines.

Demander un guide gratuit sur les déménagements ou une estimation gratuite.